Peuple Palestinien - Peuple Breton
Édition 1990

Symboliquement, pour parler des Palestiniens, le festival fait le choix d’inviter à la fois un réalisateur Israélien, Amos Gitaï, et un réalisateur palestinien, Michel Khleifi. Kafr Kassem de Borhane Alaouie, Ici et ailleurs de Jean-Luc Godard et Anne-Marie Mieville, Au-delà des murs de Uri Barbash, Aqabat Jaber de Eyal Sivan, Discours à la mer de Sapho, Kafr Qar'a, Israël de Nurith Aviv. Noces en Galilée de Michel Khleifi répond à Berlin-Jérusalem de Amos Gitaï. Les regards d’occidentaux comptent aussi dans cette recherche intense de sens.

Côté Bretagne, Houla-Ko et le fils du soleil et du vent de Arlaud-Delbos-Mollo, Règne de sucre et Vincent deux superbes films d'animation de Jean-Pierre Lemouland, et Le tailleurs de sons de Thierry Compain, l'indispensable portrait de Yann Paranthoën.

Un film emblématique : Kafr Kassem de Borhane Alaouié – intégral
Film-choc, admirablement mis en scène, sur un véritable crime de masse : en octobre 1956, le massacre de 47 villageois palestiniens du village de Kafr Kassem par les soldats israéliens.

Notes :
Un festival annuel pour aller plus loin : Proche-Orient, ce que peut le cinéma
http://www.quepeutlecinema.com/index.php?home.htm?lang=fr
Une plate-forme avec des films en ligne : Palestine calling
http://www.palestinecalling.org/
Et pour suivre l’actualité en Palestine
http://www.plateforme-palestine.org/