Actualités

Poutine mène la danse, avec Frédéric Tonolli




Nous aimons beaucoup les films et l'engagement du documentariste Frédéric Tonolli.

Celui-ci a obtenu le Prix Albert Londres en 1996 et nous le connaissons autant pour son travail dans les pays arctiques, chez les Tchouktches notamment, que dans ceux du Caucase, comme Arménie, le sang des montagnes. Nous avons fait son portrait en 2014.

Tonolli propose aujourd'hui sur Arte son dernier film tourné en 2021, « Poutine - Le retour de l'ours dans la danse » et qui propose un regard lucide sur le « tsar » Poutine ( visible en replay sur Arte TV jusqu'au 16 mars ).

Frédéric Tonolli a souvent tourné dans cette région du monde, et il s'entoure de connaisseurs de la situation de la politique extérieure de la Russie. Depuis la Conférence de Munich en 2007, qui voit Poutine dévoiler son opposition déterminée à un monde unipolaire, dirigé depuis les Etats Unis, il semble que celui-ci ne cesse de frapper.

On avait oublié, pour certains, les opérations en Géorgie en 2008, pour l'annexion de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, anciennes républiques du Caucase ; les affrontements meurtriers en Ukraine depuis fin 2013 ou guerre hybride du Donbass ; l'annexion éclair de la Crimée en 2014, pour en arriver à la partie de poker menteur de ces derniers mois, de fin 2021 au 24 février 2024. Au cours de ces dernières années, les adhésions à l'OTAN d'ex-pays du bloc de l'Est ( pays des Balkans et du Caucase ) n'ont fait qu'attiser la fureur du dirigeant russe, et la puissance de feu de ses sbires.

Frédéric Tonolli interroge tous les enjeux de cette nouvelle guerre froide, qui replace la Russie au centre de l'échiquier mondial. Sans oublier les interventions armées de Poutine en Syrie où il appuie Assad, bombardant Alep en 2016, en Lybie où il soutient et arme Khalifa Haftar, en Centrafrique qu'il arme, en lien avec le groupe de mercenaires Wagner.

Toutes ces opérations sont-elles les étapes d'un retour au grand Empire ?

Frédéric Tonolli nous dit en substance : « C'est indéniable, l'ours russe mène la danse ».

 

 

Arpentons, regardons, positivons !


Une info réjouissante avec le 11ème Festival du film positif , qui se tiendra à Pont Péan, le wek-end du 29 et 30 janvier, salle Beausoleil, à l'initiative de Déclic éthique, collectif citoyen. Entraide, écologie, expérimentations, et convivialité, autant de mots-clés. Un moment privilégié pour rencontrer des hommes et femmes qui vont au bout de leurs désirs de films, de Marie-Monique Robin, à Philippe Lucas, pour n'en citer que deux.

 

Une programmation concoctée par des bénévoles positifs, bien ancrés dans leur territoire, mais assez curieux pour aller voir aussi de l'autre côté des océans ce qui se joue.

Cette année, une fort désir d'aller arpenter du côté des fermes et d'une agriculture plus respecteuse : La carotte et le Béton de Emilien Bernard sur le potager interculturel des jardins du Blosne à Rennes , mais aussi Femme de la terre de Jean-Pierre Vedel, sur la place des femmes dans l'agriculture, ou Ni les femmes, ni la terre de Lucie Assemat, Coline Dhaussy et Marine Allard, sur la révolution éco-féministe en route en Argentine et Bolivie.

Mais les préoccupations de l'équipe ne se cantonnent pas à la terre. On découvrira aussi Vincent et les autres de Philippe Lucas, un très sensible portrait d'un jeune adulte engagé et IMC. Ou Nouvelle cordée de Marie Monique Robin, qui explore la question de l'expérimentation, versus zéro chômage dans la région de Mauléon en Deux-Sèvres. Une expérience qui revigore, qui rend à chacun.e sa dignité.

 

Soupes réconfortantes, ateliers réparation de vélos, prêt de livres qui vous dopent, échanges fructueux, films malins pour les enfants , c'est tout un ensemble de propopsitions positives qu'a concocté l'équipe, qui travaille à l'année à cette programmation .

 

Le grand Nord en Trégor !


Dans le cadre de la Semaine du son en Trégor, le Logelloù propose un spectacle du compositeur et voyageur Philippe Le Goff, spécialiste de l'inuktitut, le Vendredi 21 Janvier à 20h, au Logelloù. 

Vous pouvez toujours vous plonger dans des films sur les Peuples de l'Arctique sur BED, en attendant de gagner le Trégor en traîneau.

Infatigable voyageur du Grand Nord, Philippe Le Goff propose avec Tumik une improvisation mêlant images, sons et chants, glanés depuis plus de trente ans dans le Grand Nord. Cet essai autobiographique revient sur ses rencontres avec les Inuits et la confrontation à cette nature immense et millénaire. 

Le spectacle sera suivi d’une rencontre avec Philippe Le Goff et Pierrick Lefranc, socio-anthropologue. Du Katajjaq à la joute verbale trégoroise, il n’y a qu’un pas que le Logelloù franchira avec les chanteurs Louis Jacques Suignard et Claude Lintanf. 

Cinéma et droits de 'l'homme


Du 7 au 23 Janvier, dans tout le sud-ouest, se tient le 17ème Festival Cinéma et Droits de l'homme . On peut en profiter à Toulouse, St Girons, Castres, Carcassonne, Cahors, Tarbes, Tarascon, St Gaudens … ou bien, si on habite beaucoup plus au Nord, retrouver les films en VOD sur www.cinemutins.org

Quelques films repérés, entre autres pépites : Le géographe et l'île de Christine Bouteiller, sur la résistance anti-nucléaire au Japon vue à travers les yeux du géographe Philippe Pelletier, The milky way de Luigi d'Alife, sur la solidarité en montagne vue versant migrants, dans les zones frontalières des Alpes, ou encore Mexique, le sang des frontières de Sébastien Junger et Nick Quested, sur les centraméricains qui tentent de gagner les USA.

 

Regards pluriels de femmes singulières


La 7ème édition du Festival Après Varan , se tiendra en ligne les we du 18 et 19 décembre 21 et du 8 et 9 janvier 2022. Ce festival a voulu souligner l'obstination de celles ( eh oui, que des femmes ) qui ont mené à bien leur projet commencé alors que le premier confinement nous surprenait tous. Tous les films seront visibles ici

 

Au programme en 2021, les films

  • J'entends rien de Sabine Massenet, un travail pertinent autour du son

  • Qui est là de ? Souad Kettani autour du monde des djinns

  • Aimer la vie de Nadia Genet , centré sur le beau personnage de Hellyette Bess, militante anrchiste

  • Quastana, portrait de campagne(s) de Julie Perreaud, dont nous aimons aussi sur BED le film Bisognu di tè réalisé avec André Waksman

    et en 2022 , les films

  • Covid-19, Chấp nhận để chuyển hóa (From Now On…) de Duong Mong Thu, tourné au Vietnam

  • Respire souris vis, de Yen Le Van sur la méditation en pleine conscience

  • Daniel Doula-Montpellier de Maria Van Munster, parcours d'un jeune migrant camerounais

  • Une place au soleil de Claire Beaudoux, sur le premier confinement vu de Belgique

  • Renès de Daphné Mongibeaux, sur les temps essentiels de la vie : naissance, vieillesse, mort

    La vie de toutes les couleurs, croquée par de singulières et attachantes jeunes réalisatrices.