Peuples de Turquie
Édition 2016

C’est l'ensemble de la mosaïque identitaire et plurielle des Turquies qui a été invitée en 2016, le tout dans un contexte politique très difficile. L’enjeu était d’échapper à la dictature de l'information instantanée… En effet, en cet été 2016, les populations civiles du Kurdistan sont une nouvelle fois victimes de la guerre impitoyable menée par le gouvernement turc. Et en juillet, une sanglante tentative de coup d’État, avortée, a secoué la Turquie, confortant les pouvoirs de son président omnipotent, Erdoğan.

Le festival a interrogé l'histoire et le présent de la Turquie contemporaine, les violences d'hier et d'aujourd'hui et s'est attaché à souligner les influences réciproques, le dialogue et l'espoir ténu du "vivre ensemble". Y ont contribué Ebru, militante LGBTQI, des universitaires pour la paix (Engin Sustam, Çağla Aykaç), victimes de cette purge, venus témoigner de la situation en Turquie; et celle de Pinar Selek, féministe et militante.
En revanche, des absents notoires : Emin Alper, réalisateur de Abluka et Derrière la colline, retenu en Turquie ou Zehra Doğan, jeune journaliste kurde, emprisonnée quelques semaines avant l'ouverture du festival.

Parmi tous les réalisateurs présents, Kazim Öz, déjà venu en 2003 pour l’édition dédiée au Kurdistan, nous a encore impressionnés avec Il était une fois et La dernière saison : Shawaks.

Un focus important a également été accordé à la question des migrants et réfugiés.

Un film emblématiqueOn the way to school (Iki Dil Bir Bavul) de Özgür Doğan, Orhan Eskiköy

Côté BretagnePas comme des loups, de Vincent Pouplard, qui filme, au plus près, des jeunes marginaux, vivant aux abords des villes. Immersion au coeur du désert blanc arctique, avec L'archipel des âmes en peine de Nico Peltier et Pablo Salaün.  D'ombre et d'ailes, de Elice Meng et Eleonora Marinoni, un très beau film d'animation où il est question d’amour, de différence et de liberté. 

Quelques livres:
- Histoire de la Turquie : De l'Empire à nos jours de Hamit Bozarslan
- Le Mandarin miraculeux et Le bâtiment de pierre de Asli Erdoğan (journaliste et militante des droits de l'homme, actuellement emprisonnée)
- Erdoğan, nouveau père de la Turquie? de J.F Perouze
- Ziyan, D'un extrême, l'autre et Encore de Hakan Günday

Quelques sites:

- http://www.susam-sokak.fr/, le blog d’Étienne Copeaux, historien spécialiste du monde turc.

- http://www.kedistan.net/ de Naz Oke, web magazine d'actualité sur le Moyen-Orient en général et la Turquie en particulier.

- http://lesjours.fr/obsessions/la-charniere/ d'Olivier Bertrand, la plongée en Turquie d'un site d'information indépendant. (début novembre 2016, Olivier Bertrand a été arrêté -puis libéré- en Turquie alors qu'il enquêtait sur les retombées du coup d’État...)