Coup de coeur

Soraida ou les p'tits bonheurs palestiniens !


A toutes ceux qui pleurent sur le peuple palestinien, qui le résument à une victime, nous souhaiterions proposer un film revigorant, terriblement féminin, dans le sens où il montre comment les femmes sont toujours capables de ré-enchanter le quotidien. C'est Soraida, une femme de Palestine, un film tourné en 2004 par Tahani Rached une réalisatrice dont nous aimons particulièrement le regard, la force digne et tranquille.
C'est un film long, mais regardez au moins les dix premières minutes, où Soraida menace les snipers qui guettent en face de chez elle à coup de paillasson !
L'été dernier, nous avions joint Soraida au téléphone et sa détermination était intacte, après dix ans d'affrontements ! C'est ça aussi, le peuple palestinien...

Un film à programmer pour donner un autre éclairage sur cette société palestinienne...

Sortez des sentiers battus !


Bientôt l’été, les magazines bretons ne parlent que de randonnées et d’îles...
Alors, pour déplacer un peu le regard et sortir des sentiers battus et des éternels clichés sur les îles, visionnez le film de Véro Pondaven Vingt ans à Molène, jamais molènais. Le portrait de Philippe Richard, secrétaire de mairie à Molène, en proie aux sentiments exacerbés de ses concitoyens après 20 ans parmi eux.

Pour en savoir plus sur l’auteur de ce sensible portrait, allez lire celui de Véronique Pondaven, interviewée parmi 66 autres réalisateurs.

Sur les îles encore, le magnifique Pour la suite du monde, du regretté québécois Pierre Perrault, père du cinéma direct, un courant qui signifie simplement plus de proximité avec les gens filmés ... Un docu-fiction tourné en 1962 à l’Isle-aux-coudres, une île sur le fleuve Saint-Laurent. Un petit bijou de cinéma...

2 films de Magali Mc Duffie


Magali Mc Duffie, chercheuse en Australie, nous a fait parvenir deux films précieux sur les Aborigènes. Un portrait court de la leader aborigène Anne Poelina, des Kimberley, à la fois chercheuse et militante politique de terrain, qui lutte jour après jour contre les lobbys gaziers et miniers, grands prédateurs de cette région de l’Ouest de l’Australie.

Et puis, en version sous-titrée français, le film Trois sœurs : depuis plus de vingt ans, Lucy, Wabi et Anne se battent pour préserver leur culture ancestrale, leurs terres, leur langue et pour créer une économie de développement durable dans leurs communautés isolées du nord-ouest de l’Australie...

Clichés et rumeurs


« Il y a des choses que l’on pense savoir sur les autres… »

Cette phrase rythme ce petit film, Le bruit et la rumeur, une création sonore et graphique qui interroge nos mécanismes de représentations et de préjugés.

Fruit de la démarche personnelle de Marie Arlais et Raphaël Rialland, deux jeunes Nantais, ce travail est basé sur des entretiens avec deux chercheurs, Patrick Scharnitzky, psycho-sociologue et Yvan Gastaut, historien.
Le film aborde de manière sensible notre perception de l’autre, de l’étranger. 
Marie et Raphaël sont tous deux membres du collectif Etrange miroir, qui multiplie les expériences artistiques avec les migrants. A découvrir ici.

Åsa Simma, réalisatrice Sami


Åsa Simma est une réalisatrice Sami, de Suède, dont vous pouvez trouver le portrait ici. Mais surtout, prenez un moment pour visionner son court, La pierre sacrée, un film qui nous en dit long sur notre rapport au patrimoine, fut-il culturel et sacré ! Un film drôle et universel.

Une collègue de Åsa, Egil Pedersen, nous renvoie elle vers un programme de 7 court-métrages samis, tournés par 7 réalisateurs différents. La bande annonce de 7 sami stories est visible ici. Un programme rare, qui navigue entre passé et modernité, acculturation et revendications. Pour en savoir davantage, nous contacter sur BED.