Actualités

Kristian ar Bras, portrait


Catégories : Réalisateurs

Nous avons rajouté le portrait de Kristian ar Bras, alors que notre galerie de portraits n'avait pas bougé depuis longtemps. Si l'intéressé lui-même ne se revendique pas comme réalisateur, mais passe aujourd'hui son temps entre traductions et écriture, il a en revanche filmé et documenté quantité de conversations avec de passionnants bretonnants, filmé des luttes, Brenniliz, accueil des Basques, ou juste des rencontres...

Mais toutes ces images constituent une belle et active mémoire d'une Bretagne qui s'interroge, se bat, cherche à aller plus loin dans la sauvegarde et la transmission de sa langue. Vous pouvez désormais voir ici Brenniliz, Ar Fouilhez sur le rôle de l'école autrefois, An Digemer sur l'accueil des Basques en Bretagne, Le créole langue mondiale, et Pa welin brini gwenn, sur les séquelles laissées par la guerre d'Algérie.

Les 100 ans de Jean Rouch


Catégories : Réalisateurs

Du 8 novembre au 12 décembre, découvrez le programme du Festival International Jean Rouch, organisé par le Comité du film ethnographique dans différents lieux parisiens. Une année particulièrement riche à l'occasion du centenaire du cinéaste, qui aimait répéter : Soyez très sérieux dans votre manque de sérieux…

Une citation qui sert d'exergue au Festival. Une rétrospective épatante de ses aventures américaines, mais aussi de ses projets à Turin, dans un Berlin en ruines ou en Afrique, un cinéma d'exploration ethnographique dont la programmation nous révèle les héritiers … De la mer d'Aral à la Colombie en passant par le Birobidjan, de la maternité à la politique, des regards singuliers, toujours à hauteur d'homme, pour arpenter un monde qui change. Et le bonheur comme thématique centrale des Regards Croisés : l'occasion de découvrir le Kurdistan, avec Les couleurs lointaines du bonheur, de Francoise Bouard et Régis Blanchard, à retrouver sur bed.bzh.

Villes et vies assiégées


Catégories : Réalisateurs

Sarajevo, notre résistance - Robin Hunzinger

A l’heure où les informations nous parlent tous les jours des villes assiégées du Moyen-Orient, nous avons un peu oublié le long siège qui fut celui de la ville de Sarajevo, entre avril 1992 et février 1996. Une longue épreuve, si proche de nos frontières européennes...

Rémy Ourdan était alors journaliste de radio, puis reporter au Monde. Avec son complice Patrick Chauvel, photographe de guerre, ils ont réalisé Le siège.
Entre horreur et urgence de vivre, une immersion bouleversante dans le quotidien des Sarajéviens assiégés.
Le siège a été récompensé par le Fipa d’or 2016 du meilleur documentaire de création, à Biarritz. 
De Patrick Chauvel, un des reporters de conflits les plus incroyables de notre époque, on pourra aussi voir un extrait de Rapporteurs de guerre, son documentaire réalisé en 1999.

Autre beau film sur cette ville assiégée, Sarajevo, notre résistance de Robin Hunzinger est le portrait en creux d’un homme et d’une certaine idée de la culture : Francis Bueb et son utopie du Centre André Malraux, qui perdure aujourd’hui, et qui fut une véritable bouée de sauvetage pendant l’éprouvant siège de la ville.

Mikael Baudu au Kurdistan


Catégories : Réalisateurs

Kurdistan par Mikael Baudu

Le réalisateur Mikael Baudu s’est rendu au printemps 2015 au Kurdistan de Turquie, précisément à Diyarbakir, là où aujourd’hui la guerre entre Turcs et Kurdes se propage comme une mauvaise rumeur. Maisil a aussi parcouru le Rojawa, là où les Kurdes de Syrie tentent d’instituer un nouvel état, et surtout une forme de gouvernance qui fait une large place à la parité.
Ce documentaire, réalisé en breton, mais aussi en kurmanji, arabe, français, s’intitule Kurdistan, huñvreal an nevez-amzer ou Kurdistan, rêve de printemps. Il vient d’obtenir le Prix de la création en langue bretonne le 31 janvier dernier.
Découvrez ici un extrait dédié au camp de réfugiés Yézidis venus d’Irak pour trouver asile à Diyarbakir, avant de lire un peu plus tard le portrait de Mikael Baudu...

A noter que le prochain Festival de cinéma de Douarnenez sera consacré aux minorités de Turquie. A suivre...

Delphine Deloget


Catégories : Réalisateurs

Delphine Deloget , qui fait partie des 66 réalisateurs interviewés sur ce site, vient de recevoir la plus prestigieuse récompense française en matière de journalisme, le Prix Albert Londres, pour le film qu'elle a co-réalisé en compagnie de Cécile Allegra : Voyage en Barbarie. Un réquisitoire contre le trafic d'humains, principalement des Érythréens, dans le désert du Sinaï.

A découvrir en intégralité sur Public Sénat ce mois-ci.